Partagez|
MessageSujet: Sous le crépuscule, ils fuient. {Tootsie & Coéos} Lun 4 Avr - 22:50
Invité
Quel jour ennuyeux! Tootsie, ne sachant quoi faire, était retournée en visite sur son ancien territoire. Ses souvenirs circulaient dans son cerveau, la rendant quelque peu nostalgique. Son passé la hantait, tout comme cette blessure infligée qui la faisait encore souffrir. Ne voir que la moitié de ce qui pourrait se faire apercevoir était bien plus qu'handicapant. En plus de cela, elle se devait de voler en permanence. Cela lui facilitait le fait d'avoir un accident quelconque, ce qui ne lui tentait pas tellement.

Le vent se faisait entendre, la puissance de ses ailes tranchait l'air avec le passage de la légendaire aux couleurs rouges. Un air nostalgique prenait place sur son visage, ne laissant point place au désespoir ou une amertume involontaire. Elle zigzaguait entre les rochers, lui laissant une vue plus que magnifique. Ses yeux ne faisaient pas du tout attention au soleil couchant, préférant s'arquer sur son passage. La sécurité avant tout, surtout que la vision panoramique est limitée. La fraicheur de l'endroit était le seul moyen de ne pas s'endormir pour Tootsie, ayant mal un peu partout, mais étant surtout somnolente comme ce n'était pas possible. Ses yeux se fermaient, puis faisaient le mouvement inverse. Le cycle se répéta quelques fois avant de se stopper.

Quelque chose d'intéressant pour égayer sa journée, enfin. Elle voyait quelque chose se flouter devant elle. Qu'était-ce? Elle se le demandait grandement. Cet effet lui rappelait le vide qu'elle ressentait souvent. Celui de ne pas connaitre son semblable, celui qui devait l'accompagner un peu partout. Elle souffla un coup. Son corps tomba en chute libre vers la chose qui ne bougeait pas beaucoup, pas assez au gout de la Latias. Elle sentait l'angoisse la prendre, elle qui voulait tout savoir au sujet du monde qui l'entourait.

Au final, qu'était-ce? Elle le sut bien rapidement. Ses plumes se firent mouiller par le lac cristallin qui se trouvait ici. Elle cracha quelques bulles alors qu'elle se retrouvait immergée dans ce liquide si pur, presque transparent. Elle savait qu'il y avait un lac, ici. Elle s'en souvenait maintenant, cet endroit était son terrier, sa cachette. Son sanctuaire. Elle se souvenait de ces bourrasques qui frappaient constamment le site. Tootsie comprit bien vite que c'était par leur faute qu'elle crut découvrir quelque chose de nouveau, de secret. Pourtant, ce n'était qu'une bouffée des plus normales dans ce plateau.

Totalement dans l'eau, la dragonne essaya tant bien que mal de remonter. La surface n'était plus loin, plus que quelques efforts avant d'y arriver. Par malheur, elle y était allé trop fort et s'est retrouvée au fond de l'étendue, ce qui ne facilita pas la tache qu'était celle d'épargner sa propre vie. Pourtant, avec un peu de détermination et beaucoup de douleur aux muscles, elle put faire le chemin inverse, respirant un bon coup. L'eau contenur dans ses ailes ne lui permettaient, malheureusement, plus de s'envoler dans le ciel aux teintes orangées. Elle ne put que crier de douleur et de peur, celle de ne jamais se faire retrouver dans cet endroit isolé du reste du monde. Pourquoi? Pourquoi était-elle allée ici, alors qu'elle savait que c'était dangereux?
Invité
MessageSujet: Re: Sous le crépuscule, ils fuient. {Tootsie & Coéos} Mer 13 Avr - 3:47
Coéos

Le vent, fort et violent, soufflait tout sur son passage cette journée-là. Poussière, végétaux, petites roches, Pokémons, rien n’y échappait. À cela s’ajoutait une température fraîche, presque froide. L’air claquait sur les rochers, se fracassant et contournant les géants pignons de pierres. Il y avait peu d’être vivant dans les environs, surtout à cette heure de la journée. Même le soleil avait la décence d’aller se couvrir, loin du territoire des dragons. Peu s’aventurait ici d’ordinaire, alors par ce temps, le jeune Légendaire se senti bien seul.

S’amusant à contourner les grands champignons gris en voltigeant et tournoyant, avec et contre le vent, l’Oméga ouvrait l’œil, à la recherche d’un potentiel partenaire de jeu. Hélas, à des milles aux alentours, il n’y avait pas âmes qui vivent. Cela l’attrista quelque peu. Il commençait à s’ennuyer, seul. Il commençait également à se souvenir...
...à se souvenir de son ancien territoire. De comment la chaleur de sa famille adoptive l’avait enveloppé ses quelques années de vies. Il les avait aimés, sa sœur et sa mère. Bien sûr, sa mère ne partageait plus aujourd’hui cette affection pour lui. Or, bien que cela lui fasse beaucoup de peine, il en n’aimait pas moins sa mère.

Quant à sa sœur, elle lui manquait chaque jour. Cette grande sœur qui prenait toujours soin de lui, qui lui souriait même lorsqu’Il commettait une bêtise, qui le complimentait, qu’il l’aidait à devenir grand et courageux. Cette sœur lui manquait. Sa sœur lui manquait. Leurs jeux lui manquaient. Il pensait souvent à elle, les yeux rivés vers l’horizon, se demandant si elle aussi, elle pensait parfois à lui. Est-ce qu’il lui manquait, à Latias ? Il était sûr que si. Ils n’avaient vécu séparés avant son départ. Et puis, ils s’entendaient si bien ! Il était tout simplement impossible que sa grande sœur l’ait oublié. Elle avait un trop grand cœur pour ça.

Le Pokémon au duvet neige et océan s’élança un peu plus loin entre les rocheuses. Il avait commencé à reconnaître l’endroit. Pour y être venu se baigner plusieurs fois, il savait qu’un lac prenait place un peu plus loin. Une magnifique étendue d’eau scintillant de mille et un feux. Il adorait y plonger et se laisser glisser dans le liquide.

Alors que Coéos allait faire demi-tour –l’air était bien trop frisquet pour une baignade improvisée, un cri de détresse se fit entendre.

Et cette voix – Oh, cette voix ! Il l’aurait reconnu entre mille ! Cette voix !

La voix, la belle et chantante voix de sa sœur, déformée par la peur.

Ni de une, ni de deux, le doux Pokémon s’élança au secours de sa sœur.

Au milieu d’une étendue bleu, des filets d’eau étaient envoyés ici et là. Au centre, une forme blanche et rouge. Sa sœur, oh, sa sœur adorée ! Elle était en danger !

Alors qu’il entrait dans le champ de vision de sa sœur, le Latios s’approcha d’elle, lui demandant d’une voix forte qu’il tentait de rendre stable :

COÉOS. - Donnes moi tes pattes ! Je vais te tirer !

Lorsque la Latias, sa jumelle de cœur, sa moitié, lui tendit ses pattes, il la tira de toutes ses forces vers le haut. Vif comme un éclair, il se glissa sous elle pour qu’elle retombe sur son dos. Il se doutait qu’avec l’eau contenue dans ses ailes, elle ne réussirait plus à s’envoler. Aussi, il s’envola avec son précieux fardeau jusqu’à la rive. Le jeune Pokémon avait beau être fort, sa sœur n’était pas un poids plume.

Avec précaution et tendresse, il vint la déposa loin de l’eau. Il s’écarta par la suite pour lui laisser le temps de respirer. Il avait tant de questions à lui poser ! Mais tout d’abord, il voulut s’enquérir de son état.

Inquiet, il demanda :

COÉOS. Grande sœur, ça va ?



Tootsie !:
 

_________________

Coéos vol entre deux nuages en illuminant le ciel en #99cccc

avatar
Messages : 116
Dráko̱n ㄨ Omega
Voir le profil de l'utilisateur
Sous le crépuscule, ils fuient. {Tootsie & Coéos}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Danse sous le Crépuscule | Jayla Talaeny
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» La diaspora veut retourner en Haïti sous condition
» Obama fait campagne sous la pluie alors que McCain annule...
» Un sous-commissariat à Grand'Ravine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Legend Pokemon :: Flood à gogo :: Classeur :: Rps-
Sauter vers: